Inondations : que faire en cas de dégâts des eaux et comment protéger son installation au fioul ?


Inondations : que faire en cas de dégâts des eaux et comment protéger son installation au fioul ?

Date de publication : 17/08/2021 | Temps de lecture : 2 minutes

Si la question de la sécurisation du stockage du fioul et de sa consommation est souvent abordée, sa protection contre les inondations et les intempéries l’est beaucoup moins. Choisir son Fioul fait le point sur le sujet.

Que faire en cas d’inondations ?

Une chaudière sous eau est inéluctablement endommagée au niveau de son système électrique. Bien qu’elle ne représente pas un risque direct pour la sécurité des personnes, il est inutile voire dangereux de tenter de la redémarrer soi-même. Faites plutôt appel à un chauffagiste professionnel. Il sera à même de prendre la décision de la redémarrer, de la réparer ou de la remplacer.

Par ailleurs, votre cuve à fioul peut elle aussi subir les dégâts des eaux. Elle peut être inondée, fuir ou être emportée. En tous les cas, ce sont des milliers de litres qui sont répandus dans la nature. Il est important de rappeler à ce sujet que l’inhalation d’hydrocarbures donne des maux de tête, des nausées et des vertiges. Si vous sentez une odeur de fioul, vous devez vous en éloigner.

La cuve est endommagée et le fioul est contaminé par l’eau ? Ne le déversez surtout pas dans l’égout, les sols ou les eaux de surface ! Le fioul est nocif pour l’environnement et vous vous exposez à de lourdes infractions environnementales.

Si des inondations ou des intempéries ont abîmé votre installation de chauffage au fioul, la loi vous impose d’alerter le préfet ou le maire. En pratique, appelez les sapeurs-pompiers. Votre interlocuteur définira la gravité de l’incident et les moyens adaptés. Le CODIS (Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours) préviendra le maire et la préfecture. Prenez ensuite des photos et contactez directement votre assureur en précisant la problématique. Les fuites de fioul sont généralement couvertes par l’assurance obligatoire de votre habitation. Les sapeurs-pompiers donneront les directives à suivre et des entreprises de dépollution à contacter immédiatement. Ces professionnels agréés dans la collecte et le nettoyage du fioul se chargeront de récupérer le fioul au sol et le restant encore présent dans la cuve percée. Ils procèderont également au nettoyage des surfaces contaminées. Si le fioul est déversé sur un sol non étanche, une entreprise spécialisée dans la dépollution des sols doit être dépêchée le plus rapidement possible pour extraire toute terre polluée et pour traiter les sols de fondation touchés.

Enfin, si la citerne ne peut être réparée, faites appel à une société spécialisée dans la neutralisation de citernes. Ils procéderont à son dégazage, son nettoyage et à son évacuation.

Comment protéger son système de chauffage au fioul des intempéries et des inondations

La chaudière

Pour empêcher l’eau d’atteindre votre chaudière, contrôlez tout d’abord qu’aucune obstruction n’empêche le bon fonctionnement des puisards, gouttières et descentes d’eau de la maison. Ensuite, contrôlez et rebouchez les fissures dans les murs et la façade de votre habitation. Et enfin, gardez à disposition un stock de sacs de sable que vous placerez aux portes d’entrées et autour de la chaudière. Vous pouvez également éteindre la chaudière pour éviter un court-circuit et fermer la vanne d’arrivée du fioul.

La citerne

Une cuve doit être placée hors des zones inondables, à distance des sources d’eau et des canalisations.

Pour les citernes aériennes, Il est préférable de les éloigner des grands arbres ou de les élaguer périodiquement afin d’éviter qu’ils ne tombent sur votre cuve. Veillez à fixer solidement la cuve pour éviter qu’elle ne flotte en cas d’inondation.
Enfin, lors d’une tempête ou de fortes intempéries, le mobilier de jardin, les modules pour enfants comme le toboggan et les balançoires ainsi que les objets d’ornement tels que les fontaines peuvent également être emportées par les eaux et endommager la cuve. En plus de les écarter, vous pouvez envisager de poser une cage de protection autour de la citerne.