L’installation de chaudières au fioul interdite à partir du 1er janvier 2022

L’installation de chaudières au fioul, jugées trop polluantes, sera interdite à partir du 1er janvier 2022


L’installation de chaudières au fioul, jugées trop polluantes, sera interdite à partir du 1er janvier 2022

Les chaudières au fioul et au charbon concernent encore 3 millions de ménages en France. Jugées trop polluantes et couteuses pour les ménages français, le gouvernement souhaite y mettre fin rapidement.
Emmanuelle Wargon, Ministre chargée du Logement, a annoncé la fin des chaudières à fioul dès le 1er janvier 2022. À partir de cette date, les remplacements ainsi que les nouvelles installations seront interdits. Pour accompagner les ménages les plus modestes dans cette transition, des aides, allant jusqu'à 80 % de prise en charge sont mises en place. Celles qui existent déjà seront renforcées.

En attendant le projet de loi attendu pour la rentrée, voici les premières réponses sur le sujet :

1. Pourrai-je encore utiliser du fioul pour me chauffer à partir de 2022 ?

Oui, l’utilisation de fioul de chauffage sera encore autorisée.
L'interdiction concernera uniquement l'installation de chaudières neuves fonctionnant au fioul domestique, mais en aucun cas sa commercialisation ou sa consommation.

2. Que faire si ma chaudière tombe en panne ?

Vous pourrez toujours faire réparer votre chaudière par votre chauffagiste habituel. En revanche, à partir de 2022, si votre chaudière est trop ancienne pour être facilement réparée, vous ne pourrez plus la remplacer par une chaudière fioul classique et vous devrez vous tourner vers des solutions énergétiques alternatives.

3. Existe-t-il des primes au changement de chaudière ?

Plusieurs primes sont disponibles pour vous aider à changer de chauffage.
Depuis 2019, il existe une prime à la conversion des chaudières pour tout remplacement d’une chaudière au fioul par un équipement utilisant des énergies renouvelables ou à haute performance énergétique
Cette prime est cumulable avec d’autres aide comme « MaPrimeRenov’ », « écoprêt à taux zéro », « habiter mieux agilité ».

4. Les travaux d'isolation seront-ils bientôt obligatoires ?

À partir du 1er janvier 2023, la location de passoires thermiques sera interdite. Ces logements seront considérés comme indécents dès lors que leurs consommations énergétiques annuelles seraient supérieures à 500Kwh.
Cela veut dire que pour être décent, un logement devra être bien isolé et bien chauffé.
Cette mesure permettra aux locataires de ce type de logements d'obliger les propriétaires à réaliser des travaux d'isolation et, à défaut, suspendre le versement de leur loyer. Aucune obligation ne s'applique pour le moment aux propriétaires occupants.