Stocker son fioul est-il dangereux ? - Choisir son fioul

Stocker son fioul est-il dangereux ?


Stocker son fioul est-il dangereux ?

Pour réaliser un maximum d’économie au moment d’acheter votre fioul, vous pouvez bien sûr participer aux actions de Choisir son Fioul et commander plus de 2000 litres pour obtenir le meilleur tarif. L’autre conseil est de passer votre commande au moment où le prix moyen du fioul en France est au plus bas et d’en stocker un maximum ! Mais est-ce risqué de stocker autant de fioul chez soi ? Y a-t-il des règles à respecter pour stocker correctement son fioul ? Le fioul a-t-il une date de péremption au-delà de laquelle il perd en efficacité ?

Dans quelles conditions le fioul est-il dangereux ?

Dans des conditions de stockage dites « normales », le fioul est l’un des combustibles les plus sûrs qu’il soit. Néanmoins, le fioul est un carburant inflammable capable d’exploser dans certaines conditions. Mais rassurez-vous, le fioul s’enflamme uniquement s’il dépasse une température de 55°C.

Par ailleurs, le fait de l’entreposer ne vous expose pas à une possible inhalation de monoxyde de carbone. Le CO est produit lorsque le fioul est brûlé dans la chaudière et qu’il subit une combustion incomplète. Cette mauvaise combustion dégage des fumées noires et de la suie. Si cela se produit, les chaudières sont d’ailleurs équipées de systèmes de sécurité lui permettant de se couper immédiatement afin de vous protéger.

Par contre, le fioul peut être altéré. Il peut perdre en efficacité. Alors, pour le conserver dans les meilleures conditions, il y a tout de même quelques règles à respecter.

4 règles à respecter pour garantir votre sécurité

a. Placer sa cuve au bon endroit : évitez d’exposer la cuve à de fortes chaleurs. Rappelez-vous que la température ambiante ne peut jamais dépasser les 55°C. Placez donc la cuve à l’abri du soleil et à l’écart de toute source de chaleur. Si la cuve est placée à l’extérieur alors protégez-la des intempéries et des UV. Si la région est exposée au gel alors l’utilisation de fioul de qualité supérieure pour protéger du froid est indispensable.

b. Ne pas remplir la cuve jusqu’à la dernière goutte : sous l’effet du soleil ou de la chaleur, le fioul se dilate et prend plus de place. Veillez donc à laisser une marge pour éviter les fuites de fioul. Il est conseillé de placer un bac de rétention sous la cuve pour éviter tout problème de pollution des sols.

c. Entretenir la chaudière chaque année : bien que des systèmes de sécurité existent dans votre chaudière, il est important d’entretenir la chaudière régulièrement. C’est d’ailleurs une obligation légale. L’entretien vous protègera des risques de dysfonctionnement, d’une possible exposition au CO voire même d’un risque d’incendie en cas d’encrassement important.

d. Contrôler la citerne périodiquement : au fil du temps, de l’eau et des sédimentations se forment dans votre cuve. Au risque d’encrasser votre installation et de la mettre en panne, il est recommandé, de faire nettoyer la cuve par un professionnel tous les 5 à 10 ans. En effet, les boues ainsi formées peuvent boucher les filtres et le gicleur qui pulvérise à haute pression le fioul pour obtenir une combustion optimale. Demandez à un technicien qualifié de venir contrôler les signes de corrosion, les traces de fuites et au besoin de réaliser le nettoyage de la cuve.

Opter pour du fioul de qualité

Le fioul se conserve en moyenne 5 à 6 ans en fonction de ses conditions de stockage. Vous avez donc tout le temps nécessaire pour consommer votre stock de fioul. Durant ce temps, pour éviter de l’altérer, évitez de l’exposer au soleil, au froid et à l’humidité.  C’est pourquoi les citernes enterrées ou placée à la cave sont recommandées. Et pour mettre toutes les chances de votre côté, choisissez le fioul de qualité supérieure.  En plus d’être plus stable dans le temps, il protège votre installation et vous permet de vous chauffer moins cher. Retrouvez tous les avantages du fioul de qualité supérieure dans cet article.