Quelle est la consommation moyenne de fioul pour une maison ?

La consommation de fioul représente une part importante du budget de votre ménage. Pour faire des économies, Choisir son Fioul décrypte pour vous les facteurs influençant votre consommation.

L’agencement de votre maison

Pour pouvoir comparer sa consommation de fioul il faut d’abord tenir compte de la surface habitable et de l’agencement de votre maison.

Pour une maison récente de 100m², nous parlons d’une consommation mensuelle moyenne de 100 à 200 litres. Pour une maison plus ancienne et située dans un région plus froide, la consommation moyenne de fioul peut monter jusqu’à 500 litres par mois.

Ensuite, selon l’agencement de votre maison, d’autres facteurs impactent votre consommation de fioul : le nombre de pièce, la hauteur sous-plafond mais aussi les équipements complémentaires comme les piscines, les dépendances ou encore les serres vitrées.

Pour vous donner une idée chiffrable, si en 2020, pour une maison de 100m², vous avez dépensé plus de 1900 euros de fioul, vous pouvez considérer que vous consommez plus que la moyenne des participants aux actions de Choisir son Fioul. Si vous estimez que votre consommation est excessive, vous pouvez également bénéficier des actions fioul et profiter d’une économie moyenne de 66€ par commande (la commande moyenne d’un client Choisir son Fioul étant de 1233 litres).

Vos habitudes de consommation, votre température de confort et votre profil

Le choix de votre température de confort a aussi son importance lors de votre calcul de consommation de fioul. L’ADEME préconise de régler son chauffage pour qu’il ne dépasse pas les 19-20°C. Diminuer le chauffage dans les pièces inoccupées et fermer les portes pour ne pas subir de déperdition de chaleur vous permettra aussi de diminuer votre consommation. Aussi, si vous êtes absents, n’hésitez pas à baisser votre température de chauffe afin de limiter votre consommation d’énergie. Sachez que chaque degré supplémentaire augmente votre consommation de 7%.

Le nombre de personnes occupant votre foyer est un élément à prendre en compte. Votre consommation ne sera pas la même suivant que vous êtes un couple avec enfant ou une personne seule au sein de son logement. Une personne qui a plus l’habitude de prendre des bains consommera plus de fioul qu’une personne seule qui ne prendra que des douches.

Enfin, si vous êtes frileux ou qu’une personne plus fragile est présente dans votre habitation (un bébé, un enfant, une personne âgée, un malade) vous aurez tendance à chauffer plus pour votre confort.

L’isolation de votre logement

Le facteur d’’isolation de votre logement est essentiel pour le calcul de votre consommation. Forcément, une habitation bien isolée permet de réduire votre consommation d’énergie mais aussi d’accroitre votre confort. En préservant la chaleur au niveau de la surface habitable, vous utilisez moins votre système de chauffe.

Pour mesurer l’isolation de votre logement, il est possible de faire un diagnostic de performance énergétique (DPE) pour évaluer à quelle classe appartient votre maison (A à G : A pour une maison récente et bien isolée, G pour une maison très énergivore). Une fois ce diagnostic établi, vous pourrez savoir si vous avez besoin de faire des travaux d’isolation.

Le type et l’âge de votre chaudière

Votre consommation de fioul varie en fonction de votre type de chaudière mais aussi de son âge. Si votre chaudière est actuelle, comme la chaudière à condensation, votre rendement sera plus important qu’une chaudière à fioul dites « classique ». En effet, la technologie évolue considérablement au cours des années.

Cependant, si vous faites réaliser une fois par an l’entretien de votre chaudière par un prestataire qualifié, vous prolongerez considérablement sa durée de vie.

La région d’habitation et les conditions météorologiques

En toute logique, votre consommation de fioul ne sera pas la même si vous habitez dans le nord ou dans le sud. En effet, des régions comme l’Auvergne-Rhône-Alpes ou les Hauts-de-France auront des factures de fioul, en moyenne, plus élevée que les habitants de la Côte d’Azur.

Le climat est un facteur qui va influencer aléatoirement votre consommation moyenne. Par exemple, si vous vivez dans une région ou l’hiver est doux et court, le chauffage de votre habitation ne prendra que quelques minutes et votre consommation ne sera pas excessive. Par contre, si chez vous l’hiver est rude et long, votre consommation de fioul augmentera considérablement.

Dans la même logique, l’orientation de votre maison peut avoir un effet important sur votre consommation de fioul. Si vos pièces de vie sont orientées plein sud, votre consommation sera moindre.

Le type de fioul

Le fioul de qualité supérieurevous permettra de vous chauffer moins cher. En effet, celui-ci est le fruit de plusieurs années de recherche pour améliorer votre rendement.

Le fioul de qualité supérieure est aussi un moyen efficace pour vous chauffer en hiver. Il est composé d’un additif antigel qui vous permettra de vous chauffer en toute sécurité même avec des températures extérieures allant jusqu’à -22°C.

L’évolution des prix

Votre consommation sera chamboulée par l’évolution des prix du fioul sur le marché mondial. Il va d’abord varier selon l’offre et la demande mais aussi selon des facteurs géopolitiques comme la crise sanitaire que nous connaissons actuellement.

La période de l’année a laquelle vous avez choisi de faire votre plein de fioul va également faire fluctuer les prix.

Le raffinage, le transport, la distribution et les taxes sont aussi des facteurs qui vont influencer les prix.

Le meilleur moyen pour estimer votre consommation de fioul reste avant out de comparer avec votre historique de commandes des années précédentes.